Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger le 14 mars 2016 à Matignon

Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger le 14 mars 2016 à Matignon — PATRICK KOVARIK AFP

La fédération métallurgie de la CFDT (FGMM) appelle dimanche Laurent Berger, patron du syndicat, à plus de fermeté face à la réforme du Code du travail, l’exhortant à appeler à « une mobilisation nationale ».

« Le choix a été fait de ne pas appeler à une mobilisation nationale », rappelle la FGMM dans un courrier adressé à Laurent Berger, transmis à l’AFP. « C’est ce choix qui a occasionné la colère de nombreux militants qui, appartenant à la première organisation syndicale du privé, s’attendaient à une réaction bien plus forte de la CFDT », ajoute-t-elle, en précisant que ce courrier a été décidé à l’issue d’un bureau fédéral.

Mesures contestées

« Ce qu’attendent les militants, relayés massivement par l’expression des membres du bureau fédéral, c’est un appel national à manifester de la part de la CFDT », poursuit la fédération, qui estime que les ordonnances sur la réforme du Code du travail « contiennent des mesures de recul du droit social et du droit syndical ».

Parmi ces mesures, elle cite notamment « la possibilité de remettre en cause des éléments légaux ou conventionnels dans les entreprises de moins de 50 salariés sans la présence de syndicats » et celle, « offerte aux employeurs, de décider unilatéralement des dispositions applicables dans les entreprises de moins de onze salariés ou dans les moins de 20 en l’absence d’élus ».

Lien article  :  http://www.20minutes.fr/economie/2134559-20170917-code-travail-cfdt-metallurgie-appelle-patron-syndicat-laurent-berger-mobilisation